DE L’EAU RESTE

CRÉATION EN COURS

Texte CÉCILE FRAISSE-BAREILLE
Mise en scène PERRINE GUFFROY
Scénographie ÉMILIE ROY

Lumière PIERRE DAUBIGNY
Musique JONCHA SCHWARTZMANN
Costumes SONIA BOSC
Avec FLORENT CHAPELLIÈRE, MARINE DUSÉHU, THOMAS FAVRE et JUDITH MARGOLIN


Un anniversaire.
La mort d’un grand-père.

Le bilan d’une vie qui se finit et celui d’une vie qui se construit.

Quatre trentenaires traversent un monde. Quatre trentenaires se voient traverser ce monde sans pour autant jauger la situation. Ils sont relayés par un chœur de trentenaires qui raconte avec force et vérité ce moment crucial. Celui de la transformation. Transformation d’une société, transformation d’une intimité. Comment notre intimité peut modifier la société ?

 

PROCESSUS DE CRÉATION
Toutes les créations artistiques de la compagnie Nagananda naissent en résidence.
Plus ou moins longues.
De trois jours a trois ans.

De l’eau reste est un processus de création lent, qui demande du temps et que nous avons envisagé sur plusieurs années. Rien n’étant créé au préalable. Ni texte. Ni codes de jeu. Tout naissant d’une recherche au plateau profonde et laborieuse. Une dramaturgie à trouver ensemble. Chacun et tous. Une dramaturgie au pluriel des supports, des matériaux, des humanités.

Pour De l’eau reste, depuis juin 2012, nous avons déjà élaboré plusieurs « chantiers de création », sous forme de mini-résidences. Ces résidences ont donné lieu à 6 représentations de deux étapes de travail en chantier.

Nous creusons un sillon. Singulier et vivant. Nous le creusons avec le public, comme avec les artistes, et les producteurs, car c’est là que se trouve notre innovation artistique. Permettre de nouvelles réceptions d’œuvres de théâtre contemporain suppose de mettre en œuvre de nouveaux moyens de création donc de production.

Ces chantiers de création ont permis une réécriture du texte. Il a été retravaillé, explosé, reconstruit et a trouvé son intérieur, son essence, sa raison d’être. De l’eau reste est le fruit d’une expression théâtrale assumée. Le texte de De l’eau reste a été lu dans son intégralité par l’équipe à La Générale les 2 et 3 février 2015.

 


CALENDRIER

MISE EN VOIX DU TEXTE INTÉGRAL
La Générale – Paris (11ème)
. le 2 janvier à 20h00

. le 3 février 2015 à 15h00

« PREMIÈRES LIGNES » L’ÉCHANGEUR ARTISTIQUE / Présentation du projet aux professionnels
L’Atelier à Spectacle – Vernouillet (28)
. le 13 janvier 2015 à 18h00

CHANTIER DE CRÉATION #2 – 30/40 min
Théâtre de Jouy / Centre Culturel de Jouy-le-Moutier (95)
. le 2 octobre 2014 à 15h00 et 20h00

CHANTIER DE CRÉATION #1 – 30 min
Théâtre de Jouy – Centre Culturel de Jouy-le-Moutier (95)

. le 2 décembre 2013 à 17h30
. le 3 décembre 2013 à 15h00
Lilas en Scène / Les Lilas (93)

. le 4 décembre 2013 à 20h00
. le 7 décembre 2013 à 20h00

RÉSIDENCES DE RECHERCHE
. du 17 au 20 juin 2012 à La Fabrique-Théâtre Éphémérides à Val de Reuil (27)

. du 3 au 14 février 2013 au Théâtre Pierre Fresnay d’Ermont (95)
. du 22 au 24 mars 2013 à l’École de Musique de Montmagny (95)
. du 9 au 12 juillet 2013 au Centre culturel de Jouy-le-Moutier (95)
. du 28 octobre au 1er novembre 2013 à Lilas en Scène aux Lilas (93)
. du 25 novembre au 1er décembre 2013 au Centre culturel de Jouy-le-Moutier (95) 
. du 23 septembre au 1er octobre 2014 au Centre culturel de Jouy-le-Moutier (95)